Alice Zeniter lit un extrait de son roman L’Art de perdre, édité aux éditions Flammarion.
Ce récit raconte le drame des Harkis au travers de trois protagonistes. Ali, le grand père, Hamid le fils et Naïma, fille de Hamid. Trois points de vue distincts, trois générations d’une famille algérienne qui mettent en évidence les tourments de la guerre d’Algérie, ainsi que les questions de réflexion identitaire. La lecture devient ici un instrument de transmission de la mémoire.

Alice Zeniter, née le 7 septembre 1986 à Clamart, est une romancière, traductrice, scénariste, dramaturge et metteuse en scène de théâtre française. Elle obtient le Prix Goncourt des lycéens 2017 avec son quatrième roman L'Art de Perdre.